close
RTL

Philharmonie : “Je ne peux pas accepter d’être le bouc-émissaire”, dit Jean Nouvel sur RTL

Philharmonie : “Je ne peux pas accepter d’être le bouc-émissaire”, dit Jean Nouvel sur RTL




Les Ateliers Jean Nouvel ont porté plainte pour “concussion” et “favoritisme” contre la Philharmonie de Paris, qui réclame à l’architecte 170 millions d’euros en raison du dérapage budgétaire survenu lors de la construction de la salle de concert. Dans sa plainte, déposée le 14 octobre auprès du parquet national financier, le cabinet fondé par l’architecte Jean Nouvel conteste “vigoureusement” la demande financière adressée par l’établissement public Philharmonie de Paris, jugée “exorbitante” et “injustifiée”.
“Je ne peux pas accepter d’être le bouc-émissaire”, a expliqué Jean Nouvel au micro de RTL ce lundi 21 octobre. “J’ai fait beaucoup de choses, des programmes musicaux bien connus au plan international et culturel, tous sont parfaits sur le plan de la réalisation. Je ne vois pas pourquoi du jour au lendemain, je
construirai un bâtiment mal fini et saboté par le maître d’ouvrage
“, poursuit-il.
Un projet passé de 173 à 386 millions d’euros
A l’origine de la créance demandée à l’architecte : l’envolée du coût de la prestigieuse salle de concert parisienne, passé de 173 millions d’euros lors du lancement du projet en 2006 à 386 millions d’euros lors de son inauguration en janvier 2015.
Mais selon les Ateliers Jean Nouvel, ce dépassement s’explique par la gestion défaillante du projet par la Philharmonie elle-même. Pour cette dernière, il est au contraire imputable à l’architecte, accusé d’avoir fortement sous-évalué le coût du chantier et d’avoir effectué des “modifications permanentes”.

“Je ne peux pas accepter cette pression hallucinante : 170
millions d’euros, c’est hallucinant”, martèle Jean Nouvel, qui dit avoir été rémunéré (lui et ses équipes, ndlr) 12 millions d’euros pour ce chantier. “170 millions, c’est une fois et demi le prix du bâtiment estimé
par eux, et sous-estimé par eux volontairement“, accuse l’architecte.
Jean Nouvel accuse le président de la Philharmonie
Pour Jean Nouvel, la Philarmonie de Paris et son président Laurent Bayle sont les responsables de ce surcoût, comme il l’explique à RTL. “Laurent Bayle s’est dit : ‘la seule façon d’arriver à avoir un outil parfait (la Philharmonie, ndlr), c’est de faire croire que le prix initial du projet est valable et je dirai que c’est l’architecte qui n’a pas respecté les coûts’“.
Si Jean Nouvel se dit “fier du concept de la Philharmonie”, il estime que “ce qui est bousillé, c’est le détail. Ils m’ont empêché de la construire dans le détail”, confie-t-il.
La rédaction vous recommandeL’objet de la semaine : Equilibrist et Objective, les lampes de Jean NouvelL’architecte Jean Nouvel et les 40 ans de la Tour Montparnasse, l’invité de 18h35, mardi 18 juin”Stars et objets d’excellence” : Jean NouvelExposition : Jean Nouvel à la galerie Gagosian



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/philharmonie-je-ne-peux-pas-accepter-d-etre-le-bouc-emissaire-dit-jean-nouvel-sur-rtl-7799297467

Author :

Publish date : 2019-10-21 18:51:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL

The author News2

https://www.healthyeatingtips.net   https://echaussures.net   https://pushkarfair-india.com   https://www.cinemanews.org   https://usarugbysuperleague.com   https://b2iscolaire.net   https://www.chaussures-sport.biz/   https://news-in-europa.com   https://igolfga.com   https://toutes-les-chaussures.com