close
Les Inrocks

A Abidjan, les femmes expérimentent le “body acceptance” et la sororité

A Abidjan, les femmes expérimentent le “body acceptance” et la sororité




Paule-Marie Assandre démarre son cours de body acceptance par un sermon : “Les femmes ! Ici, on vient chercher quelque chose qui n’est pas dans son téléphone. On doit être là les unes pour les autres.”
Silence coupable dans la salle de Sol Beni, complexe sportif huppé du quartier chic de Cocody M’Pouto, à Abidjan (Côte d’Ivoire). Quelques participantes viennent à la rescousse de la prof qui jusqu’ici se démenait seule avec la sono. Carole, une participante, propose de former un cercle, “chacune se présente avec un pas de danse”. Quelques applaudissements détendent les plus réservées.

Paule-Marie Assandre. Crédit : Amandine Réaux
Une vingtaine de femmes entre 20 et 45 ans se sont inscrites au body acceptance. Un programme de trois mois, avec deux heures de sessions qui débordent allègrement chaque samedi, pour libérer le corps via la danse et la parole. Mince, grosse, grande brûlée ou complexée par un front bombé que les camarades surnommaient “devanture de gbaka (mini-car)”… Quelle que soit leur morphologie ou leur apparence, toutes les participantes ont déjà été jugées dans le passé.

“Aujourd’hui, je n’ai plus peur du regard des autres”



Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/09/12/actualite/societe/a-abidjan-les-femmes-experimentent-le-body-acceptance-et-la-sororite/

Author :

Publish date : 2019-09-12 15:47:25

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author News2