close
Les Inrocks

“Je dois continuer mon combat”: Latifa Ibn Ziaten répond aux auteurs des tags antisémites sur sa maison

“Je dois continuer mon combat”: Latifa Ibn Ziaten répond aux auteurs des tags antisémites sur sa maison




“Non, je n’arrêterai pas, même s’il faut mourir.” Latifa Ibn Ziaten, mère d’une des victimes de Mohamed Merah a réaffirmé sa détermination au micro de Quotidien dans une déclaration forte et émouvante. Et pour cause, lundi 10 juin au matin, la façade de sa maison située près de Rouen a été recouverte de tags antisémites.
“Même s’il faut mourir, je n’arrêterai pas.”

Ce matin, des tags haineux ont été découverts chez Latifa Ibn Ziaten. Depuis la mort de son fils, assassiné par Mohammed Merah, elle se bat inlassablement pour propager un message de paix. Rencontre ⬇#Quotidien @BdesMonstiers pic.twitter.com/WZ3SX5Ofxu— Quotidien (@Qofficiel) June 10, 2019

“Une nouvelle fois, je suis prise pour cible, a dénoncé Latifa Ibn Ziaten sur Twitter. J’ai déposé plainte. J’espère que les coupables seront retrouvés et punis de leur acte haineux.”
En me réveillant ce matin, c’est sous le choc que j’ai découvert ces tags sur les murs de ma maison. Une nouvelle fois, je suis prise pour cible. J’ai déposé plainte. J’espère que les coupables seront retrouvés et punis de leur acte haineux. pic.twitter.com/Q6OXyEsbSe— Latifa Ibn Ziaten (@LatifaIbnZ) June 10, 2019

Symbole de lutte contre la radicalisation

Depuis la mort de son fils en mars 2012, elle milite pour la laïcité, et s’est érigée en symbole de lutte contre la radicalisation. Visiblement très émue, elle a réagi auprès de Quotidien. “Il ne faut pas que je lâche.” Elle a réaffirmé sa volonté de continuer son travail de sensibilisation dans les écoles, les foyers, et les prisons, avant de conclure : “Je dois continuer mon combat.”
Son avocate, Samia Maktouf, a saisi le ministère de l’Intérieur “pour demander que sa garde soit étendue à l’intérieur de son domicile et pas seulement quand elle se déplace”, explique-t-elle au Monde. En 2016, Latifa Ibn Ziaten avait été menacée de mort par le djihadiste Redouane Lakdim, à Carcassonne.



Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/06/11/actualite/actualite/je-dois-continuer-mon-combat-latifa-ibn-ziaten-repond-aux-auteurs-des-tags-antisemites-sur-sa-maison/

Author :

Publish date : 2019-06-11 10:31:44

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author News2