close
RTL

Galaxy Fold, Huawei Mate X : débuts laborieux pour les smartphones pliables

Galaxy Fold, Huawei Mate X : débuts laborieux pour les smartphones pliables




Cela devait être l’année des smartphones pliables. L’avènement d’une nouvelle technologie de rupture susceptible de relancer le marché des smartphones après de longs mois d’atonie. Puis patatras. Après une présentation en grandes pompes des modèles de Samsung et Huawei en début d’année, les deux constructeurs ont essuyé des revers qui les ont contraint à revoir leurs plans.
Fin février, Samsung a profité du lancement du Galaxy S10 pour révéler à la face du monde son Galaxy Fold. Quelques mois après un premier modèle loin d’être abouti lancé par la marque chinoise Royole, il devait être le premier modèle proposé à l’attention du grand public. Quatre jours plus tard, Huawei a répliqué à l’occasion du MWC de Barcelone en dévoilant son propre modèle pliable, le Mate X, compatible avec les futures fréquences 5G.
Malgré une conception différente, les deux smartphones auguraient d’une expérience inédite articulée autour de la même promesse : un mobile qui tient dans la poche replié et se déplie comme un livre grâce à un système de charnière pour offrir une diagonale digne de celle d’une tablette. Avec des tarifs prohibitifs supérieurs à 2.000 euros.
Faux départ
Les deux appareils promettaient d’offrir un confort de visionnage sans pareil, une meilleure immersion dans les applications et de redéfinir la notion d’usages multitâches grâce à leur grand écran. Google et Huawei ont travaillé main dans la main avec Google pour optimiser leurs systèmes d’exploitation avec ce format hybride sans précédent. Les premières prises en main proposées par les deux marques aux journalistes spécialisés étaient plutôt convaincantes.
Le Galaxy Fold pliable de Samsung est-il le smartphone du futur ?
Huawei Mate X : nous avons essayé le smartphone qui se plie en deux
Prévus respectivement pour début mai et le second semestre 2019, le Galaxy Fold et le Mate X ont finalement vu leurs lancements repoussés par les déboires rencontrés par Samsung et Huawei.
Le numéro un du secteur a préféré reporter l’opération en raison des problèmes observés par des testeurs américains avec le film de protection de l’écran du Fold. Selon un site spécialisé coréen, le lancement pourrait finalement intervenir en juillet, après une nouvelle série de tests avec des journalistes.
Son challenger chinois fait pour l’instant les frais de la mise au ban de Huawei par les États-Unis. Privé de la licence Android et des applications de Facebook, le Mate X est contraint d’attendre un éventuel dégel des relations entre les deux superpuissances mondiales pour envisager une arrivée sur le marché. Cela pourrait intervenir le 19 août, date de la fin du sursis de 90 jours accordé à Huawei par l’administration de Donald Trump.
La rédaction vous recommandeVIDÉO – E3 2019 : Watch Dogs Legion, un jeu vidéo dystopique dans un Londres post-BrexitApple WWDC 2019 : 5 nouveautés passées inaperçues lors de la keynoteAriane 6 : dans les coulisses de la construction des 14 premiers lanceursOrange propose l’eSim à ses abonnésFacebook devrait présenter sa monnaie avant la fin du mois



Source link : https://www.rtl.fr/actu/futur/galaxy-fold-huawei-mate-x-debuts-laborieux-pour-les-smartphones-pliables-7797822775

Author : Benjamin Hue

Publish date : 2019-06-11 18:26:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL

The author News2