close
Les Inrocks

Un monument pour deux militantes trans à New York

Un monument pour deux militantes trans à New York




C’est une première mondiale d’après Bill de Blasio, maire de New York. La ville va installer un monument pour rendre hommage à Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera. Ces deux femmes transgenres ont joué un rôle dans la visibilisation des personnes LGBTQ+ depuis les années 1960. Ce monument s’inscrit dans la célébration des cinquante ans des émeutes de Stonewall, considérées comme le commencement de la lutte LGBT aux Etats-Unis.
Trans Activist Icons Marsha P. Johnson and Sylvia Rivera to Be Honored With New York City Monumenthttps://t.co/nS55FwA1YO pic.twitter.com/xdCqUY2vyC— Them. (@them) May 31, 2019

Le début des gay pride

Marsha P. Johnson et Sylvia Rivera sont connues pour avoir été aux premiers rangs des émeutes de Stonewall. Tout a commencé le 28 juin 1969. Le Stonewall Inn, un bar gay tenu par la mafia dans le Greenwich Village, un quartier new-yorkais, est évacué violemment par la police. Plusieurs jours d’émeutes suivent cette soirée agitée. Ces manifestations publiques pour les droits des personnes LGBT donneront naissance aux marches des fiertés, aussi appelées gay pride, qui se déroulent désormais un peu partout dans le monde.
L’histoire de ces émeutes de Stonewall a d’ailleurs été relatée dans un film de Roland Emmerich, Stonewall, sorti en 2015. Mais le long métrage hollywoodien a fait l’objet d’une polémique. Il a été accusé de whitewashing. En effet, un homme blanc (gay, certes, mais fictionnel) est érigé au rang de héros et leader alors que les récits concordent pour dire que c’était plutôt Marsha P. Johnson, une femme transgenre noire, et Sylvia Rivera, une femme transgenre d’origine portoricaine qui étaient des figures du mouvement.
Sylvia Rivera and Marsha P. Johnson were two remarkable trans women whose activism changed our city forever. The monument we raise in their honor will send a powerful message to every young person grappling with who they are. pic.twitter.com/ETKIyDpcwo— Mayor Bill de Blasio (@NYCMayor) May 31, 2019

Ensemble, les deux femmes ont ensuite cofondé Star (Street transvetite action revolutionaries), une association d’aide aux personnes LGBT sans domicile fixe. Marsha P Johnson s’est également engagée auprès d’Act up qui lutte contre le sida.

Une mort mystérieuse

En 1992, le corps de Marsha est retrouvé dans le fleuve du Hudson. La police annonce un suicide. Une piste encore rejetée aujourd’hui par certains. Un documentaire sorti sur Netflix en 2017 montre que des personnes continuent d’enquêter pour savoir ce qui s’est passé le soir de sa mort. Sylvia Rivera est décédée quant à elle en 2002, à l’âge de 50 ans.

Le monument pour célébrer ces deux femmes sera installé sur la place Ruth E. Wittenberg, dans le Greenwich Village, à quelques pas du Stonewall Inn, toujours en activité. D’après le New York Times, la ville de New York va commencer à chercher des artistes prochainement pour réaliser le monument pour un rendu en 2021. “Eriger des statues ne change pas tout mais cela envoie un message”, a déclaré le maire Bill de Blasio lors d’une cérémonie organisée jeudi 30 mai.

>> A lire aussi : Marsha P. Johnson : le documentaire choc de Netflix sur le destin tragique d’une icône LGBT




Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/05/31/actualite/societe/un-monument-pour-deux-femmes-trans-et-militantes-a-new-york/

Author :

Publish date : 2019-05-31 12:21:27

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author News2