close
RTL

Les actualités de 12h30 – Besançon : le témoignage sidérant d’une victime de l’anesthésiste

Les actualités de 12h30 – Besançon : le témoignage sidérant d’une victime de l’anesthésiste




Après une nouvelle plainte contre un anesthésiste de Besançon, sa garde à vue a été prolongée de 24 heures, mercredi 15 mai. Frédéric Péchier a déjà été mis en examen en 2017, pour sept empoisonnements de patients dont deux sont décédés. Il est aujourd’hui interrogé sur 50 cas suspects survenus à chaque fois dans des cliniques où il exerçait.
Parmi ces victimes présumées et ancienne patiente de l’accusé, Odile Lacheret, qui s’exprime sur son cauchemar au micro de RTL. “Je me suis fait opérer en janvier 2015 pour un truc banal de femmes on va dire. Je me suis retrouvée en réanimation et je me souviens de rien”, explique-t-elle.
“C’est pas lui déjà qui m’anesthésiait de toute façon. Il est arrivé, il a posé une caisse au pied de mon lit. J’ai vu que des cathéters, du genre comme ça, je peux pas dire ce qui est dans la caisse. Il m’a dit pour rigoler ‘C’est de la bonne'”, ajoute-t-elle. “J’ai fait un Takotsubo, un infarctus du stress. C’est une anesthésiste qui m’a tout raconté après. Elle m’a dit que j’avais changé de couleur, que j’étais grise et que j’étais monté en pulsation à 260 quand même, que j’avais un cœur solide”, raconte-t-elle.
Aujourd’hui, Odile Lacheret souffre “d’énormément de pertes de mémoire” et pour son “boulot c’est dur”. “Je comprends pas qu’avec un métier comme ça on puisse jouer avec la vie des gens”, conclut-elle.
À écouter également dans ce journal
Ascoval – Ce mercredi 15 mai à minuit, l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve sera officiellement cédée au groupe British Steel. Mais les 270 salariés qui se croyaient sauvés, sont de nouveau dans l’angoisse. Le sidérurgiste britannique serait en difficulté financière.
Élections européennes – Emmanuel Macron se met en première ligne pour la campagne. Son visage apparaît, seul, sur 60.000 nouvelles affiches de LaREM qui seront collées ce week end en dehors des panneaux électoraux. Le slogan : “En marche pour l’Europe le 26 mai, je vote Renaissance”.
États-Unis – Le Sénat de l’état de l’Alabama a voté la loi américaine la plus répressive sur l’avortement. Elle l’interdit totalement, même en cas de viols ou d’incestes. Les médecins qui pratiqueraient des IVG pourraient être condamnés à la prison à vie.
Football – Après cinq années passées à l’Atletico Madrid, le champion du monde Antoine Griezmann partira à la fin de la saison. Tout semble concorder pour un départ vers Barcelone, mais le PSG est toujours à l’affût.
La rédaction vous recommandeNice : poignardé à la gorge en pleine rue, un homme entre la vie et la mortQuimper : un lycéen décède dans son établissementAllemagne : ce que l’on sait du mystère des tués par arbalèteGironde : deux hommes ouvrent le feu sur un campement de “gilets jaunes”



Source link : https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-12h30-besancon-le-temoignage-siderant-d-une-victime-de-l-anesthesiste-7797634569

Author : Guillaume Chieze

Publish date : 2019-05-15 11:21:13

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL

The author News2