close
Les Inrocks

Plus de 400 amendes pour “outrage sexiste” depuis août 2018

Plus de 400 amendes pour “outrage sexiste” depuis août 2018




447. C’est le nombre d’amendes pour “outrage sexiste” qui ont été distribuées depuis l’entrée en vigueur de la loi sur les violences sexistes et sexuelles, en août 2018, a affirmé la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa. Chiffrée entre 90 et 750 euros, cette amende fait de la France le “premier pays au monde à pénaliser le harcèlement de rue” de cette façon.

Une première verbalisation de 300 euros en septembre 2018

Fin septembre, cette loi avait été appliquée pour une première verbalisation : un homme de 30 ans, condamné à 300 euros d’amende pour s’en être pris à une femme de 21 ans dans un bus en région parisienne. La verbalisation avait été préférée au dépôt de plainte, car les femmes étaient parfois réticentes à cette procédure plus longue et plus difficile.
“Vous étiez nombreux sur ces bancs à nous dire que ça ne marcherait jamais, que nous n’arriverions pas à caractériser l’outrage sexiste”, a déclaré Marlène Schiappa devant les députés mardi 30 avril. Selon la secrétaire d’Etat, ce nouveau chiffre fait mentir les détracteurs de ce dispositif qui est “efficace, et [qui] va monter en puissance”.

Twitter “ne coopère pas du tout, ne fournit pas les adresses IP [des harceleurs]”

Pour autant, Marlène Schiappa a reconnu qu’il restait énormément de progrès à faire sur le volet “harcèlement en ligne” de la loi. Selon elle, la disposition de loi visant à réprimer le “cyber-harcèlement en meute” peine à être appliquée en raison d’une mauvaise coopération des plateformes. Dans le viseur de la secrétaire d’Etat : Twitter, qui “ne coopère pas du tout, ne fournit pas les adresses IP [des harceleurs], et parfois ne retire pas les tweets qui ont été incriminés et condamnés en justice”.
Une mission pour évaluer l’efficacité de la loi sur les violences sexistes et sexuelles – qui contient également des dispositions visant à faciliter les condamnations pour viol sur mineurs qui avaient fait l’objet d’un imbroglio lors de sa lecture à l’Assemblée – a été confiée à la députée La République en marche, Alexandra Louis, ancienne rapporteure de la loi, qui devrait commencer à l’été.



Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/04/30/actualite/actualite/447-amendes-pour-outrage-sexiste-depuis-aout-2018/

Author :

Publish date : 2019-04-30 10:58:54

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author News2