close
RTL

Doit-on dire “PNC, à vos postes” ou “à votre poste” ?

Doit-on dire “PNC, à vos postes” ou “à votre poste” ?




J’ai reçu cette semaine un message d’un
steward féru de langue française, Laurent Barel, qui se trouve dans une grande
détresse linguistique. Impossible de l’abandonner en si mauvaise posture. “Chère Muriel, m’écrit-il, je suis navigant chez Air France. Nous sommes
munis de procédures sécurité recelant des annonces d’urgence. Or, depuis vingt
ans, une annonce me cisaille les tympans : “PNC à vos postes”.” Un
message que l’on entend, me semble-t-il, pendant les procédures de décollage ou
l’atterrissage.

“Or, chaque PNC n’a qu’un seul
poste
“, s’agace Laurent. “Ce qui fait de l’adjectif possessif “vos” une
faute de français. On devrait dire PNC à VOTRE poste.” (Pour les curieux,
je précise que PNC signifie “personnel navigant commercial”, un sigle
qui désigne les stewards et les hôtesses). De la même manière, argumente notre
linguiste volant, “il ne viendrait à l’idée de personne de dire : “Reprenez vos souffles, Pensez à vos avenirs, Puis-je avoir vos
attentions, etc.”

Laurent a raison, mais c’est un sujet
compliqué
, sur lequel l’usage est incertain. Dans les exemples qu’il a donnés,
c’est clair, le singulier s’impose : “Messieurs, reprenez votre souffle,
les enfants, pensez à votre avenir, Mesdames, puis-je avoir votre attention ?,
etc.” Singulier obligatoire encore quand un même objet est possédé par
plusieurs personnes : “Tes frères et toi, vous aimez votre mère”.

Mais quand on veut insister sur le fait que chacun possède son propre objet,
différent de celui du voisin, alors on est parfois amené à utiliser le pluriel,
pour éviter toute confusion. “Jeanne et toi, vous aimez vos maris”
(et non votre mari), dira-t-on parfois pour éviter toute confusion
polygame.
On parle et on écrit avant tout pour être compris

Il est toujours préférable de mettre le
possessif au pluriel, quitte à ce que la formulation soit moins élégante, que
risquer une confusion : on parle et on écrit avant tout pour être
compris
; autrement, à quoi bon ?

J’ai eu cette semaine en corrigeant un
article du Monde, un cas de conscience du même genre. Il s’agissait
des harkis, et une phrase disait : “Ces anciens combattants et leurs
familles seraient aujourd’hui 450 000.” Ici, c’est le possessif leur,
mais le problème est le même. A priori, chaque ancien combattant a une seule
famille
, donc on devrait écrire “leur famille” au singulier. Mais
ce singulier pourrait aussi faire croire qu’ils sont 450 000 à appartenir
à la même famille.
J’ai donc décidé de mettre “leurs familles” au
pluriel. Pour revenir à la question de Laurent,
sa solution au singulier, “PNC à votre poste”, est bien sûr la plus
élégante
, car ici, nul doute que chaque personne a son propre poste… mais on ne
peut pas dire non plus que celle choisie par Air France soit franchement
fautive !

Voilà, j’espère que ces explications permettront aux tympans de
Laurent de mieux supporter les prochains vols.
La rédaction vous recommandeOrthographe : pourquoi prononce-t-on “seGond” et non “seCond” ?Rose, marron, orange… Comment accorder les adjectifs de couleur ?Qu’ils sont ou qu’ils soient ?Vu son expérience ou vuE son expérience ?



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/doit-on-dire-pnc-a-vos-postes-ou-a-votre-poste-7797517277

Author : Muriel Gilbert

Publish date : 2019-04-28 07:08:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL

The author News2