close
RTL

Boeing 737 MAX : une partie de la flotte a failli être clouée au sol dès 2018

Boeing 737 MAX : une partie de la flotte a failli être clouée au sol dès 2018




C’est une information qui devrait alimenter les débats et les interrogations. Des inspecteurs du régulateur aérien américain ont envisagé de clouer au sol dès 2018 une partie de la flotte des Boeing 737 MAX, a indiqué ce dimanche 28 avril à l’AFP une source proche du dossier.
Ils avaient en effet appris avec plus d’un an de retard que l’avionneur avait désactivé le signal d’alerte censé avertir des dysfonctionnements du système anti-décrochage MCAS.
Ces employés de l’agence fédérale de l’aviation (FAA) étaient chargés de superviser et de contrôler la compagnie aérienne Southwest Airlines, plus grosse cliente du 737 MAX avec une flotte de 34 appareils en service à l’époque, a déclaré cette source sous couvert d’anonymat.
Ils avaient émis l’hypothèse de clouer au sol les avions pour se donner le temps de déterminer si les pilotes avaient besoin ou pas d’une formation supplémentaire, a ajouté cette même source. Après discussion, ils avaient finalement abandonné cette piste, mais l’information n’était pas remontée jusqu’aux hauts responsables de l’agence fédérale, a encore dit cette source, confirmant des informations du Wall Street Journal.
Un signal d’alerte lumineux désactivé
Les inspecteurs avaient découvert que Boeing avait choisi de rendre optionnel et payant le signal d’alerte lumineux, après que Southwest eut demandé au constructeur de le réactiver à la suite de l’accident d’un 737 MAX 8 de Lion Air en Indonésie ayant entraîné la mort de 189 personnes le 29 octobre.

Boeing avait désactivé automatiquement ce signal dans les 737 MAX livrés à Southwest, sans en informer la compagnie aérienne. Ni celle-ci ni ses pilotes n’étaient au courant des changements lorsqu’ils ont commencé à faire voler l’avion en 2017, a indiqué à l’AFP une porte-parole de Southwest Airlines.
De nombreux vols annulés pour Southwest Airlines
American Airlines a dû annuler 1.200 vols prévus sur ses 24 737 MAX au premier trimestre pour un coût de 50 millions de dollars et a déprogrammé tous les autres vols prévus jusqu’au 19 août, soit 115 vols par jour.
Southwest Airlines a pour sa part annulé plus de 10.000 vols au premier trimestre en raison non seulement du 737 MAX mais aussi d’un conflit social et des tempêtes dans certaines régions aux États-Unis.
La rédaction vous recommandeBoeing 737 MAX : facture salée pour les compagnies aériennes américainesBoeing 737 MAX : le constructeur forcé de réduire de 20% sa productionÉtats-Unis : un Boeing 737 MAX atterrit d’urgence lors d’un convoyageBoeing 737 MAX : la réputation de l’agence américaine de l’aviation compromiseBoeing 737 MAX : le constructeur annonce “finaliser” un correctif pour ces avions



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/boeing-737-max-une-partie-de-la-flotte-a-failli-etre-clouee-au-sol-des-2018-7797521609

Author : AFP,Julien Chabrout

Publish date : 2019-04-28 17:02:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL

The author News2