close
Les Inrocks

Trump promet de "détruire l’économie turque" en cas d’attaque contre les Kurdes

Trump promet de "détruire l’économie turque" en cas d’attaque contre les Kurdes




Comme à son habitude, Donald Trump a communiqué par un tweet. Ce 13 janvier, le président des Etats-Unis a mis en garde la Turquie en la menaçant de détruire son économie si cette dernière venait à attaquer les Kurdes, principaux soutiens des Etats-Unis dans la lutte contre l’organisation Etat islamique dans la région. Il a également demandé aux Kurdes de “ne pas provoquer la Turquie.”
Starting the long overdue pullout from Syria while hitting the little remaining ISIS territorial caliphate hard, and from many directions. Will attack again from existing nearby base if it reforms. Will devastate Turkey economically if they hit Kurds. Create 20 mile safe zone….— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) January 13, 2019

“Nous continuerons à nous battre contre tous”
Le gouvernement turc n’a visiblement pas été impressionné par cette menace. Lundi, Ibrahim Kalin, le porte-parole de la présidence, a répondu au chef d’Etat américain par deux tweets consécutifs. Il dénonce l’”erreur fatale d’assimiler les Kurdes de Syrie au PKK [Parti des travailleurs du Kurdistan], qui est sur la liste américaines des organisations terroristes, et sa branche syrienne du PYD [Parti de l’union démocratique] – YPG [Unités de protection du peuple]”. Avant d’enchérir en demandant aux Etats-Unis d’honorer le partenariat stratégique conclu entre les deux pays et en annonçant que la Turquie continuerait à se “battre contre tous”.
Mr @realDonaldTrump It is a fatal mistake to equate Syrian Kurds with the PKK, which is on the US terrorists list, and its Syria branch PYD/YPG. Turkey fights against terrorists, not Kurds. We will protect Kurds and other Syrians against all terrorist threats. https://t.co/Yyzgyp9RQ4— Ibrahim Kalin (@ikalin1) January 13, 2019

Lors de la récente annonce du départ des troupes américaines de Syrie, le président turc Recep Tayyip Erdoğan avait tenu à rencontrer son homologue américain afin de coordonner leurs actions. C’était sans compter sur leur désaccord à propos des milices kurdes du YPG. Ces dernières constituent l’épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par la coalition internationale anti-djihadistes menée par Washington. Mais elles sont considérées comme des “terroristes” car elles sont alliées avec le PKK. En décembre dernier, Ibrahim Kalin avait annoncé que, “pour battre l’EI, en tant que Turquie, nous n’avons pas besoin du PKK ou des YPG”. Récemment, Erdogan avait menacé de lancer une offensive militaire contre les Kurdes dans le nord de la Syrie.



Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/01/14/actualite/trump-promet-de-detruire-leconomie-turque-en-cas-dattaque-contre-les-kurdes-111158567/

Author :

Publish date : 2019-01-14 14:30:37

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

The author News2